Murmures sadiens

20 octobre 2010

Bientôt..

Publié par Murmures sadiens dans Vécu domination, Vécu soumission

 

Bientôt le blog reprendra.

 

95.jpg

 

 

Merci de votre visite.

 

9 août 2010

Break

Publié par Murmures sadiens dans Si on en discutait..., Vécu domination, Vécu soumission

 

Le blog ne représente pas le livre de ma vie, ne le représentera jamais.

J’y couche mes impressions selon des moments forts et selon mes envies, ce qui n’est pas représentatif de ma vie BDSM ou non, tout n’est pas dit, tout n’est pas montré (pour répondre aux nombreuses questions).

Il existe des valeurs qui me sont bien plus importantes et profondes qui m’orientent vers un break et le silence.

Merci à tous et bonnes vacances.

 

24 mars 2010

Du renouveau.

Publié par Murmures sadiens dans Vécu domination, Vécu soumission

 

p3190002.jpg

  

Il m’a été pénible d’abandonner « physiquement » ma soumission à ma Maîtresse comme un déni du deuil d‘un être cher.. Et il m’a été très difficile de revenir au monde tout en gardant ma personnalité et tout en voyant le BDSM d‘un œil bon, grâce à l’aide de ma Maîtresse que je remercie de tout cœur.

 

 

41.jpg  

 

Je ne suis plus soumise ni ne suis dominatrice au sens technique du terme selon les préjugés et/ou le mysticisme présents dans certains esprits et sur certains sites.

 

 

42.jpg 

 

Je reste fondamentalement soumise à ma Maîtresse, mais dominante à ses côtés.

Ainsi évolue notre relation, ainsi s’ouvre un nouveau livre.

 

Si je devais laisser ma personnalité s’épanouir je le ferai avec ma Maîtresse, les personnes pour qui le SM prend tout son sens auraient toute mon attention.
Un/une soumise prêt(e) à servir sa/ses dominants d’un jour, pour le respect qu’ils lui inspirent, et pour des moments de plaisir mutuel et complice.

Fantasmes, petits jeux douillets, théâtre et jeux de rébellion, sexe à la demande, commandes de pratiques ou listes etc… tout cela est banni de ma vision du SM.

Une ancienne soumise aux yeux de tous, aux idées bien établies, et je n’en manque pas.

Soyez homme, soyez femme, la soumission ne vous ôte pas l’esprit, ni votre personnalité, bien au contraire.

 

J’abhorre les salamalecs, et préfère l’authenticité.

Très attentive à l’éducation, au respect, à la politesse, j’aime le don pour ce qu’il est: le dépassement de soi pour le plaisir de l’autre, ceci restant mutuel forme une alchimie où chacun se repaît de satisfaire l’autre créant ainsi son propre bonheur par extension.

 

Le dépassement de soi: un don, le plus beau présent.

 

 43.jpg

 

 

Ma recherche en BDSM sera de partager et d‘accompagner ma Maîtresse dans des plaisirs complices, et par ce fait celle d’un ou une soumise, ou d’un couple dont l’un des deux est soumis supportant la flagellation, pour ma Maîtresse et son époux avec ma participation.

 

Merci aux amies et amis qui m’ont soutenue, témoigné leur sympathie et amitié. Merci à toutes et tous, je vous aime.

Merci à ma Maîtresse à qui je dois beaucoup, merci à son époux (d’une patience… sourire)

 

 

Un nouveau livre s’ouvre…

 

3 mars 2010

Nature, vieilles pierres, histoire, et …

Publié par Murmures sadiens dans Vécu soumission

 

 

Au pied de la barre rocheuse du Mont Goiron, on découvre une magnifique chapelle romane du 11e siècle abandonnée parmi les chênes et les pins.

 

Nichée à 479m d’altitude et cachée par une abondante végétation, la chapelle Sainte-Anne-de-Goiron, que l’on atteint par l’unique petite route qui mène au mont Goiron, se dresse sur le plateau de Manivert, au milieu de la chaîne des Côtes à quelques kilomètres de Salon de Provence et d‘Avignon.

steannedegoiron2.jpg

De style roman, la chapelle fut bâtie au 11e siècle sur un ancien lieu de culte païen par des ermites Pontistes, moines précurseurs des fondateurs de l’abbaye de Silvacane. Jadis, lorsque le pays était en proie à la sécheresse, les habitants des villages voisins, afin d’obtenir la pluie, montaient en procession pour prier Sainte-Anne.

La cloche, désormais absente du campanile depuis le tremblement de terre de 1909, annonçait aux moissonneurs l’arrivée des orages venant d’ouest.

Eparpillés autour de la chapelle et cachés par la végétation, d’étranges rochers creusés en leur milieu furent les tombes des ermites chargés de l’entretien du sanctuaire.

steannedegoiron3.jpg

Le plateau de Manivert est sur un entablement dont la barre rocheuse donnant vers le sud, est creusée d’habitats troglodytes. L’un d’eux a 14m de long sur 6m de large.

On peut observer, entre les différentes grottes, des figures conjuratoires gravées sur la roche, destinées à éloigner les esprits malfaisants.

En 1944, la Résistance s’organise sur tout le canton face à l’occupation allemande, et se regroupe en maquis sur le plateau de Manivert ainsi que sur celui de Sèze. Il en résulte de vifs accrochages le 12 juin 1944. De nombreux maquisards sont fusillés sur place ou arrêtés quelques jours après puis fusillés à divers endroits du site d’où plusieurs stèles érigées évoquant les Martyrs tombés sous les balles nazies.

Près de l’une d’entre elles, sur un rocher fut remis un contrat d’une maîtresse à sa soumise, l’on peut apercevoir la dite soumise comme faisant partie des lieux aux alentours de la chapelle…

 

Un dernier acte de soumission, accepter et obéir à ma Maîtresse qui le restera à jamais dans mon cœur et mon âme de soumise, comme sa marque gravée à jamais sur ma peau.

Ma Maîtresse a décidé de mettre fin à notre contrat, moi: Freya lui adresse mes vœux de bonheur dans sa vie intime, et aussi SM.

Je la remercie surtout de m’avoir guidée, portée, aimée, grandie, d’avoir fait de moi la soumise que je suis, je la remercie pour toutes ses attentions, mais aussi Monsieur: son époux grâce à qui vous pouvez vous régaler d’images et m’a acceptée dans son couple, ce qui n’est pas forcément aisé.

Elle reste ma Maîtresse dans mon cœur, et je n’envisage aucune autre soumission.

 

36.jpg

 

 

37.jpg

38.jpg

39.jpg

Je reste toutefois dans ce monde proche de mes amis, et présente pour ma Maîtresse en tant qu’amie, en toutes circonstances, en tous moments.

Quelqu’un à qui je tiens beaucoup m’a dit un jour: « tu es passionnée, entière et absolue » un défaut pour ma part..

Oui je le suis, et en tout: amour, amitié, haine, chagrin.

J’aime ma Maîtresse pour ce qu’Elle est, pour qui Elle est, un amour d’humanité, de soumission, et oui je peux exploser d’amour pour quelqu’un, comme je peux exploser de haine ou de chagrin…

Ma Maîtresse est assurée d’une amitié sincère.

Merci de me préserver de questions concernant cette rupture de contrat, cela reste entre ma Maîtresse et moi.

(Je ne pourrai pas la nommer autrement…)

Ce blog reste ouvert, il sera sûrement moins suivi, moins étoffé.

Ma Maîtresse a mon autorisation de publication quant-aux photos me concernant, ma confiance lui est totalement acquise.

Merci de votre visite, n’oubliez pas l’essentiel, et vivez votre relation à fond.

Freya.

 

 

 

40.jpg

Merci ma Maîtresse…

 

18 février 2010

Souvenir et anecdote.

Publié par Murmures sadiens dans Vécu soumission

 

Faire du lèche vitrines avec ma Maîtresse est particulièrement agréable de par la sensation de moments plus intimistes.

Boutiques de vêtements ou sous vêtements, une journée d’émerveillement devant tel ou tel article, les 4 cabines d’essayage se situent au fond de la boutique, l’une d’elle est occupée par une cliente.

Je ne me souviens plus si je porte les vêtements choisis par ma Maîtresse, ou si chacune se charge les bras de ses choix..

« Essayez ma Maîtresse! » j’en oublie la vendeuse souriante, conseillère et disponible qui nous guide vers les cabines d’essayage.

Comme deux femmes faisant leurs emplettes, nous nous installons chacune dans une cabine se faisant face, il faut sortir dans la petite allée centrale ornée d’un grand miroir pour juger de nos nouvelles tenues.

A ce stade, je ne ferme plus le rideau de la cabine, à force d’entrer et sortir, qu’importe, il n’y a qu’une cliente occupée, et la vendeuse..

Quand ma Maîtresse hésite sur un vêtement et me demande mon opinion « Freya, qu’en penses-tu? »

De ma cabine je réponds, alors que je suis en sous vêtements, et m’approche de ma Maîtresse pour juger sous toutes les facettes..

Alors que je réajuste un peu son vêtement, ma Maîtresse regarde la vendeuse stupéfaite… J’avoue que loin de me douter, au visage de ma Maîtresse et à sa réaction je me rends compte que quelque chose se passe, toujours sans comprendre, puis me tourne vers la vendeuse… médusée… Pratiquement bouche bée…

Il a fallu quelques secondes à ma Maîtresse pour réaliser que non, la vendeuse ne réagit pas à son essayage qui lui sied ceci-dit parfaitement, mais bel et bien à la vue de mes fesses flagellées un ou deux jours auparavant, marquées, striées aux superbes couleurs variant du pourpre au bleu, ce jour là ma Maîtresse avait été très généreuse pour notre grand plaisir.

Ne m’apercevant toujours pas de la situation, ma Maîtresse doit me dire discrètement s’approchant de moi « Freya, tes fesses, les marques, la vendeuse.. »

Un grand sourire de complicité mais aussi de confusion envers ma Maîtresse et la vendeuse, je disparais dans ma cabine.

J’aurai par la suite de la part de la vendeuse, une agréable remarque sur mon sac à main assez fetish, nous prendrons congé avec nos achats, et parlerons encore de cette situation pour le moins originale en riant nous remémorant le visage de la vendeuse, un bon moment de complicité, un bon souvenir.

J’ai été après coup, très fière même si ce n’était pas du tout prémédité, fière que l’on sache…

 

12 février 2010

Pour le plaisir.

Publié par Murmures sadiens dans Sexe et plaisir, Vécu soumission

 

28.jpg

 

 

29.jpg

 

 

30.jpg

 

 

31.jpg

 

 

32.jpg

 

 

33.jpg

 

 

34.jpg

 

 

Cela se passe de mots.

.

35.jpg

 

 

19 janvier 2010

Vénération, dévotion.

Publié par Murmures sadiens dans Vécu soumission

 

17.jpg

 

18.jpg

 

19.jpg

 

20.jpg

Retrouvailles, émotion me donnent naturellement l’envie de baiser les pieds de ma Maîtresse..

21.jpg

22.jpg

 

 

Ses mains caressantes, flagellantes…

24.jpg

23.jpg

Des retrouvailles et la conscience d’un bonheur particulier, privilégié à servir ma Maîtresse, et je retiens une ou deux larmes comme une discrétion…

25.jpg

 

… Une soumise heureuse.

 

Un grand merci à ma Maîtresse.

 

 

 

15 janvier 2010

De l’inspiration.

Publié par Murmures sadiens dans Vécu soumission

Sans être une écologiste passionnée, j’aime la nature pour ce qu’elle nous donne, et pour sa beauté naturelle, j’aime particulièrement les arbres.

J’ai découvert que celle-ci inspire beaucoup ma Maîtresse, nous nous rejoignons alors sur ce sujet.

 

Aux bons désirs de ma Maîtresse…

11.jpg

 

Plage et pinède propices à l’éveil des sens..

12.jpg

 

Un « déballage » particulier par Maître A. toujours prêt à rendre service, et cet arbre… fusionnel…

13.jpg

 

Et pour éviter de prendre froid… Merci ma Maîtresse.

14.jpg

 

Décidement, il me faut caresser ces arbres que j’aime protéger, comme ma Maîtresse aime à caresser ailleurs…

15.jpg

 

… Et me rappele ce qu’est la possession, à qui j’appartiens.

16.jpg

 

  Quoi de plus vivifiant qu’une promenade dans la nature?

 

1 janvier 2010

Année nouvelle.

Publié par Murmures sadiens dans Si on en discutait..., Vécu soumission

Désolée de « délaisser » le blog, la vie est parfois prenante, marquante, et nécessite que l’on s’y accorde le temps et la priorité.

Le blog reprendra petit à petit.

 

A vous lecteurs, amis,  je souhaite que la vie SOIT en cette année nouvelle, belle de préférence, mais tant qu’elle est…

 

Belle année à toutes et tous!

(Pleine de bonnes choses, de BDSM pourquoi pas) Sourire

24 décembre 2009

Noël et sa magie.

Publié par Murmures sadiens dans Si on en discutait..., Vécu soumission

 

Un sourire vrai, reçu d’une personne démunie de toute force et envie de vivre, voilà pour moi ce qu’est noël et sa magie.

Aujourd’hui quelqu’un m’a souri.

Pour ce noël tout proche, je souhaite à toutes et tous de passer cette fin d’année dans la joie et le bonheur.

 

12345...8

Le "X" Gratuit |
Bienvenue aux naturistes |
Rejoins moi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensées intimes d'une fauss...
| Stream SeX
| GangBang Streaming